Accueil pour inscription tous les mercredis après-midi sur rendez-vous

Toute l'actualité

Se former à la gestion des espèces exotiques envahissantes.
Du nouveau dans la formation Bac Pro Gestion des Milieux Naturels et de la Faune de la MFR de ST LOUP-LAMAIRE. Cette année on y inaugure une nouvelle formation en lien directe avec le territoire.

Dans le cadre de la préservation de la biodiversité, les élèves vont travailler sur les invasions biologiques à l’origine de la dégradation et de la disparition de certains écosystèmes. Ces invasions biologiques exercent une pression forte sur la biodiversité au même titre que la disparition des habitats.

Pour réaliser cette formation les élèves vont participer à des chantiers de gestion de ces espèces. Afin de répondre au mieux à la logique de territoire, un partenariat est mené avec les techniciens rivières de l’AGGLO2B. Le mardi 20 septembre, les élèves encadrés des techniciens rivières et des formateurs ont arraché de la Jussie sur la commune de Nueil les Aubiers. Cette plante exotique envahissante colonise les plans d’eau et les rivières de notre région. Cette colonisation très rapide a des impacts importants sur la régression des espèces animales et végétales emblématiques de nos milieux humides. Le matin a été consacré à l’arrachage de la jussie avec Benjamin AUDEBAUD (Technicien rivière). L’après-midi, les élèves ont prospecté le terrain avec le renfort des autres techniciens rivière Guillaume KOCH et Vanina SECHET pour trouver de nouvelles stations de Jussie et Myriophylle du brésil. D’autres rencontres sont à venir afin que les élèves puissent reconnaitre les espèces et mettre en place des outils de gestion : Agrément de piégeur avec la Fédération de Chasse etc…

Vous pouvez contacter les responsables de la formation pour plus de renseignements : Katia PRIEUR, Kévin DELCROIX, Freddy FERRET, MFR de ST LOUP-LAMAIRE : 05/49/64/60/46





Chouette des squelettes!!!
Les crânes ça t'EFFAIE"? la chasse au trésor dans les pelotes...
Cette semaines les élèves de 2nde Nature Jardin Paysage Forêt ont décortiqué des pelotes de réjections de Chouette Effraie pour déterminer son régime alimentaire à partir des crânes de micromammifères retrouvés. L'occasion de mieux connaitre ce rapace et les micromammifères.



TP tronçonnage et formation minipelle pour les terminales BAC PRO GMNF
Entretien de mare, un travail en collaboration avec l'Association de Communale de Chasse Agréée de Lhoumois et la MFR pour entretenir une mare. Formation tronçonnage avec Freddy FERRET et minipelle avec Benoit AUBRY


Formation Hydromorphologie
Coup d'envoie des 3 interventions BI'EAU Diversité


GESTION DES COURS D'EAU
TP entretien de la ripisylve et gestion de la Renouée du Japon (Espèce Exotique Envahissante).
Un partenariat avec les techniciens rivières (Guillaume KOCH, Benjamin AUDEBAUD) et l'association "Détours dans l'eau" (Guillaume BITTON)


Stage de préparation à l'animation pour les Terminales
Les terminales GMNF partent 3 jours en voyage pour travailler l'animation
Cette semaine, les jeunes en terminale GMNF sont partis 3 jours au CPIE de Coutières pour travailler l'animation et la sensibilisation sur la gestion de l'eau et des espèces avec notamment le projet "un dragon dans ma Gâtine".


Ils ont également profité de cette escapade scolaire pour visiter le musée du vitrail à Curzay sur Vonne.


Projet soutenu par la Région Nouvelle Aquitaine.

Une bonne entrée en matière !

Les 1ère CGEA préparent le concours de pointage en Parthenaise
Préparation du concours de pointage à l'EARL de la Grande Vallée à Nanteuil
Le 31 août, les 1ère CGEA se sont rendus sur l'exploitation de Mr PARTHENAY à Nanteuil pour se former et préparer le concours de pointage en parthenaises qui aura lieu du festival de l'élevage du 22 au 24 septembre 2017 à Parthenay.

Un bel après-midi, où la technique fait la promotion de notre race Fleuron de Gâtine !


La patte de lapin porte bonheur
Quel bonheur de voir un territoire aménagé pour les lapins et qui favorise la biodiversité. La classe de terminale Bac Bro GMNF agit en faveur de l'espèce Oryctolagus cuniculus: Aménagement de garennes et suivi du tableau de chasse.
Autrefois, le lapin de garenne (Oryctolagus cuniculus) était un gibier abondant, très prisé des chasseurs. Depuis les années 1960, sous la pression conjuguée, des maladies, d'une absence de gestion et de la destruction de son habitat, il est en forte régression. Dans certaines zones il a totalement disparu. Certains agriculteurs et chasseurs avec les conseils techniques de la Fédération Départementale des Chasseurs ont décidé d'aménager le territoire pour favoriser l'espèce. Un suivi rigoureux des tableaux de chasse (en fonction des ages)  permet de définir les prélèvements en fonction du succès reproducteur. Un exemple à suivre...

 

SUIVI DES REPTILES A LA MFR DE ST LOUP
Espèces emblématique du bocage
Deux grands types de modifications paysagères ont des répercussions sur les reptiles : la dégradation du bocage et la fermeture du milieu. Des études concernant l’impact des perturbations du milieu sur les reptiles ont été réalisées. En Loire Atlantique entre les années 60 et 70 une étude a montré qu’après le remembrement, les domaines vitaux de vipères suivis sont devenus inexistants (Naulleau, 2002). Les élèves de la MFR vont faire un suivi des reptiles sur le site de la MFR.

Protocole par plaques:
En ce qui concerne les caches artificielles, on utilisera des plaques constituées de morceaux de tapis de carrière en caoutchouc
.

PLANTATION D'UNE HAIE POUR LA CLASSE DE 2nde Nature Jardin Paysage Forêt
Chantier collectif autour de la haie: La Boisselière VOUHE
C’est un ancien corps de ferme sur quatre hectares de terre qui accueilleront des
bois, des jardins et cinq habitations.
Pour les propriétaires, c'est un long chantier d’au moins trois ans qui offre la
possibilité de tisser des liens entre des envies, des métiers, des pratiques, des
savoirs, bref, tout ce qui nous permet de croire en l’humain…le début d'une grande aventure…

 

 

 


C'est la rentrée !!
Découvrez ci-dessous nos jeunes prêts à s'engager dans leur formation professionnelle !
4ème EA 2017-2018



3ème EA 2017-2018

2nde PA - NJPF 2017-2018

1ère CGEA 2017-2018



1ère GMNF 2017-2018



Term GMNF 2017-2018



Gestion des Landes sèches au Cébron.
Conserver une mosaïque d’habitats en favorisant la diversité botanique au niveau des espèces et des âges.
Les Deux-Sèvres comptabilisent 41 sites de landes, essentiellement des landes sèches et mésophiles, couvrant une surface plutôt réduite de près de 225 ha.
Les prospections ont mis en évidence l’urgence d’agir pour la prise en compte de ces habitats figurant à l’état relictuel dans le département (superficie moyenne inférieure à 6 ha) et fortement menacés par leur abandon et le boisement productif.
Les contreforts de la Gâtine, au nord du département, constituent le principal secteur de landes des Deux-Sèvres .  Seuls deux sites font l’objet de mesures conservatoires en 2006 : les landes de l’Hôpiteau (propriété du CREN) et les landes du Cébron (site du Conseil Général).

Les menaces sur ce type  de milieux sont de trois ordres :

  • la fermeture naturelle du milieu par des plantes colonisatrices arbustives ou forestières (Genêt à balai, bouleau, pins, …) au détriment des petites bruyères ;
  • l’homogénéisation de la végétation au profit d’une espèce ;
  • la mise en valeur artificielle : boisement, travail du sol, apport de fertilisants.

- 2001:La lande à bruyère a été restaurée : coupe d'une partie des ajoncs, genêts et ronciers.
- 2004, une autre partie a été restaurée.

- 2011 et 2012, des travaux de coupe de roncier et de genêts ont été effectués.
- 2013, des arbres ont été coupés par le chantier d'insertion et les ronciers, genêts et ajoncs coupés par la MFR de ST LOUP

2002                                                2010


Ajoncs avant Travaux                                  Ajoncs après travaux




 



Capture de Chevreuils
Suivi de la population de chevreuils dans la Sylve d'Argenson
Dans le cadre de leur formation, les élèves de la classe de 1ère ont participé à une capture de chevreuils.
Depuis de nombreuses années, les chevreuils de la RBI de Chizé (2600 Ha) sont suivis grâce une méthode d’inférence statistique utilisé en écologie pour estimer la taille d’une population : La méthode CMR : Capture/Marquage/Recapture. Les animaux sont de plus manipulés pour faire des mesures biométriques Ces manipulations ont un double objectif :
   - Acquérir une meilleure connaissance des chevreuils
   - Valider des outils de gestion des populations applicables sur le terrain par les gestionnaires.

Les chevreuils ont fait l’objet de mesures et de prélèvements auxquels les élèves ont participés :
  • Marquage au moyen de boucles auriculaires et de colliers à plaques
  • Prises de sang : Etudier les pathologies, l’immunologie et la filiation
  • Prélèvements de moquettes (crottes du chevreuil) pour étudier le parasitisme et l’alimentation.
  • Les bois pour les mâles : mesure la croissance
  • Poids de l’animal, sa dentition (estimer l’âge)
  • Echographie pour les chevrettes (Nombre d’embryons).

Entretien dans Réserve Naturelle Régionale du Bocage des Antonins
Fauche de prairies oligotrophe de valeur patrimonial régionale.
Travail réalisé par les élèves de 1ère bac pro GMNF en collaboration avec le conservateur de la Réserve Alexandre BOISSINOT ancien élève de la MFR
La ré­serve na­tu­relle ré­gio­nale du bo­cage des An­to­nins se situe dans le dé­par­te­ment des Deux-Sèvres (79) sur la com­mune de Saint-Marc-la-Lande. Elle re­groupe sur une pe­tite sur­face une di­ver­sité de mi­lieux re­pré­sen­ta­tifs du bo­cage, ce qui est dé­sor­mais rare en Gâ­tine ; étang pauvre en ma­tière or­ga­nique, prai­ries de fauche plus ou moins hu­mides ou de pâ­tu­rage ex­ten­sif, haies et boi­se­ments plu­ri­cen­te­naires, sources et mares…



Stage collectif au CPIE de Coutière
Échange entre la MFR et LE CPIE GATINE POITEVINE

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM ORNITHOLOGIQUE DE MENIGOUTE
Les élèves de bac Pro GMNF au FIFO de Menigoute.
Comme depuis de nombreuses années, la MFR de St LOUP  participe au Festival International du Film Ornithologique de Ménigoute
www.menigoute-festival.org/

 
Dans le cadre de ce festival, la MFR tient un stand pour présenter les différentes activités et travaux effectués par les élèves.  C'est aussi l'occasion de rencontrer de nombreux professionnels et maîtres de stage.

La classe de terminale Bac Pro Gestion des Milieux Naturels et de la Faune s'est illustrée dans différents évènements du festival:

- Participation à l'animation de l'atelier de réalisation de Nichoirs

- Animation d'une sortie Nature au lac du Cébron en collaboration avec le CPIE Gâtine Poitevine, Le conseil Département al des Deux-Sèvres, le Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres
 
Tout afficher

Participation à des conférences:

DEROULERS Paul. Analyse du réseau d’interaction graines-granivores dans un agroécosystème. Y a-t-il possibilité de contrôler la banque de graines dans les cultures via les granivores ? Thèse de Doctorat, Université de La Rochelle

GUILLOT Héloïse. Contamination de l’environnement par les produits phytosanitaires en Poitou-Charentes : importance des perturbateurs endocriniens sur la physiologie et l’écologie d’un vertébré aquatique, la Couleuvre vipérine. Thèse de Doctorat, Université de La Rochelle

PERROT Thomas. Analyse empirique et expérimentale des services dépendants de la pollinisation en céréaliculture intensive : compétition entre abeilles sauvages et domestiques, entre adventices et cultures, et compromis entre acteurs du territoire. Thèse de Doctorat, Université de Dijon

 

La technique du plessage : une belle activité environnementale
Les 2nde NJPF découvrent des techniques permettant de créer des haies tressées.

Accompagné par leur moniteur technique, les jeunes en 2nde NJPF se sont formés à la technique du plessage.

Cette action vise à tresser une haie de cornouiller, saule, osier, etc... afin de recréer des haies structurées, vivantes et permettant la nidification des espèces (et de faire une barrière pour le ballon de foot...).

Cette opération sera renouvelée plusieurs fois cet automne afin que chaque jeune se forme parfaitement à cette technique d'antan.